Wirschaftsdelegation Singapur

Mission économique à Singapour, notre principal partenaire commercial dans le sud-est asiatique

Avec aucun autre pays du sud-est asiatique la Suisse n’entretient des relations économiques aussi bonnes qu’avec Singapour. Et celles-ci pourraient encore s’améliorer, grâce à la nouvelle route de la soie initiée par la Chine.

Singapour – La priorité de Sim Ann, Senior Minister of State, ce sont les entreprises. La Ministre du Commerce de Singapour s’enfonce dans un des fauteuils beiges de sa petite salle de réunion. Elle reçoit Livia Leu, ambassadeur de Suisse et responsable des relations économiques bilatérales pour le SECO, qui s’est rendue à Singapour en compagnie d’une petite délégation pour une visite de travail. Livia Leu demande à Sim Ann ce qu’elle pense de l’initiative «Belt-and-Road» – appelée aussi «nouvelle route de la soie» – le projet mammouth qui occupera la Chine ces prochaines années. Elle souhaite également connaître son avis sur les synergies possibles entre la Suisse et Singapour. Des milliards de francs seront injectés dans des projets d’infrastructure pour améliorer le raccordement de l’Asie – par le rail, la route et la mer. Sim Ann prend un instant avant de commencer à parler. Sa réponse surprend.

Wirtschaftsdelegation Singapur

Développement des routes commerciales asiatiques – également grâce à la participation d’entreprises suisses

Il va de soi que Singapour met tout en œuvre pour améliorer le positionnement de ses entreprises et participer aux différents projets de l’initiative «route et ceinture». La Chine ne pourra pas tout réaliser seule et ne le souhaite pas. Selon Sim Ann, «l’initiative ‘Belt-and-Road’ constitue une opportunité de taille pour de nombreuses entreprises suisses, surtout celles ayant des compétences de niche dans le domaine des infrastructures».

Skyline Singapur

C’est également la position de Lee Yi Shyan, directeur de Business China, une organisation économique locale et membre du Parlement. M. Lee a aussi rencontré Mme Leu. Lors de leur entretien, il était également question de l’initiative chinoise. Il semblerait que la Suisse et Singapour ont plusieurs possibilités de collaborer dans ce cadre. Singapour porte une grande admiration à la Suisse, selon M. Lee. Si Singapour est la porte de l’Asie pour la Suisse, notre pays est la porte de l’Europe pour Singapour. Les relations économiques réciproques sont intenses – les deux pays échangent toujours plus de biens et de services. Les entreprises suisses apprécient l’accès au marché hors pair dont elles bénéficient à Singapour. D’ailleurs, elles sont nombreuses à y être implantées depuis plusieurs décennies. Même si la nouvelle route de la soie n’en est encore qu’à ses balbutiements: certaines entreprises suisses sont déjà impliquées dans sa construction.