Drapeau américain et paire de gants de boxe suspendus devant

Fil d'actualité: surtaxes américaines

Depuis le 23 mars 2018, les Etats-Unis appliquent des surtaxes sur les droits de douane sur les importations d'acier et d'aluminium. Ces mesures ont aussi un impact sur les exportations des entreprises suisses et les investissements directs. Nous vous informons de l'évolution du dossier. 

Mise à jour du 15 août: La Turquie double ses droits de douane sur certains produits américains

La Turquie réagit à la décision des États-Unis de relever de 50 % les surtaxes douanière sur les importations turques d’acier et d’aluminium (cf. mise à jour du 14 août): elle double ses droits de douane à l’importation sur une série de produits américains. Les droits de douane sur les boissons alcoolisées passent à 140%, ceux sur les voitures de tourisme à 120% et ceux sur le tabac à 60%. Ceux appliqués sur les produits cosmétiques, le riz et le charbon sont également doublés.

Après l’annonce de ces mesures, la livre turque a fortement fluctué par rapport au dollar. Depuis le début de l’année, la livre turque s’est dépréciée de 45% par rapport au dollar.

Liste des produits (en turc)

Article sur les raisons de l'effondrement de la livre turque


Mise à jour du 14 août: Les États-Unis doubles les surtaxes appliquées à la Turquie

Alors que les tensions politiques croissent entre les États-Unis et la Turquie, le président américain Donald Trump a annoncé, le vendredi 10 août, que les surtaxes sur les produits en acier et en aluminium turcs seraient doublées et qu’elles passeraient respectivement à 20% et à 50%. La Turquie est actuellement le huitième producteur mondial d’acier. La décision est tombée peu de temps après une communication du ministère américain du Commerce concernant l’examen du statut de la Turquie en tant que pays en développement – associé à des droits de douane inférieurs pour le commerce international (Generalized system of preferences). Cette décision doit également être considérée en lien avec la mise en examen d’un pasteur américain par la Turquie qui l’accuse d’espionnage.

En réaction aux récents développements, la lire turque a continué de perdre de la valeur face au dollar US (-40% depuis le début de l’année). Pendant ce temps, le franc suisse est à nouveau très recherché en tant que valeur refuge et s’est apprécié par rapport à l’euro (+1,7% depuis le 7 août). On ignore dans quelle mesure ces évolutions de cours s’inscriront dans la durée, mais elles montrent clairement que les conflits commerciaux internationaux pèsent sur la Suisse directement et indirectement.

Communication du United States Trade Representative (USTR)


Mise à jour du 8 août: Nouvelles surtaxes douanières américaines visant la Chine

 
Le Ministère américain du commerce a annoncé pour le 23 août de nouvelles surtaxes douanières de 25% sur les exportations chinoises. Parmi les 279 produits concernés figurent des semi-conducteurs, des produits chimiques, plastiques et électroniques ainsi que des biens pour les chemins de fer et les avions. La liste avait déjà été communiquée le 15 juin. Avec les surtaxes douanières introduites le 6 juillet, le volume commercial annuel touché approche désormais 50 milliards de dollars. La Chine ne tardera sans doute pas à réaliser sa menace en introduisant les surtaxes douanières annoncées sur les produits américains. Le conflit commercial entre la Chine et les États-Unis ne semble donc pas près de se résoudre. En même temps, chaque nouvelle mesure prise augmente les risques pour l’industrie d’exportation de notre pays, car les entreprises suisses sont les fournisseurs des compagnies tant américaines que chinoises, et sont fortement liées aux chaînes de valeur internationales. 

Communiqué du Ministère américain du commerce

Mise à jour du 6 août: la Chine revient à la charge et envisage de nouveaux droits de douane


La Chine menace d’allonger massivement la liste des produits américains soumis à surtaxe. Près de 40% des achats en provenance des États-Unis feraient l’objet d’une majoration pouvant atteindre 25%. Les importations concernées représentent une valeur de 60 milliards de dollars américains. Elles recouvrent une vaste palette de produits agricoles et énergétiques, mais aussi d’autres biens tels que hélicoptères, café torréfié ou préservatifs. Le pays réagit ainsi aux récentes déclarations des États-Unis (voir la mise à jour du 2 août), selon lesquelles les surtaxes déjà envisagées sur des produits chinois pour une valeur de 200 milliards de dollars passeraient de 10 à 25%. Au total, la Chine a ainsi introduit ou tout au moins menacé d’introduire des surtaxes sur des produits importés pour une valeur de 110 milliards de dollars. Pour les entreprises suisses qui produisent aux États-Unis ou en Chine, cela augmente le risque d’une hausse des coûts dans le commerce transfrontalier.

Liste des produits américains concernés (chinois)