Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal
Contact Sitemap Deutsch Italiano English Recherche  
Fédération des entreprises suisses
Route
Des axes de plus en plus surchargés représentent une nuisance pour l'économie nationale. C’est en particulier le cas pour le réseau des routes nationales aux abords des agglomérations, qui voient s'additionner trafics régional et in­ter­régional. Les mesures d'amélioration de la fluidité doivent tenir compte de facteurs politiques, économiques, financiers et environnementaux.
23.06.2014 – Route, Infrastructures: autres thèmes et articles généraux (consultation)
Création d’un fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA)
​Ces dernières années, le développement du réseau routier a pris du retard par rapport à l’augmentation du trafic. Il importe donc de développer les routes nationales et les infrastructures du trafic d’agglomération, à la fois rapidement et en tenant compte des besoins. Le financement des travaux devra être pragmatique. Au lieu de relever le supplément sur les huiles minérales, de 12 à 15 centimes par litre, comme le propose le Conseil fédéral, l’économie préconise de générer des moyens supplémentaires de manière échelonnée et en fonction des besoins financiers effectifs et de l’avancement des travaux. pdf
20.06.2014 – Route (Commentaire)
Réseau routier performant – pas juste une question d’argent
​La route est de loi le principal mode de transport. En Suisse, plus de 80 % du trafic passe par le réseau routier, indispensables aussi pour le transport de marchandises. L’économie de notre pays, fondée sur la division du travail et axée sur l’exportation, est tributaire d’une infrastructure routière performante car les salariés tout comme les biens doivent arriver à destination dans les meilleurs délais et en toute sécurité. Le nombre croissant de goulets d’étranglement sur le réseau des routes nationales compromet de plus en plus cette fonction importante. A cet égard, il est inquiétant de constater que la Suisse est passée du troisième au huitième rang en quatre ans au classement du World Economic Forum (WEF) par rapport à la qualité des infrastructures routières. Lire »
05.03.2014 – Rail, Route (article)
Vers une meilleure gestion de la mobilité
​Comment parvenir à une mobilité plus efficace ? C’est la question à laquelle s’intéresse le Salon de la mobilité 2014, qui se tiendra à St-Gall. economiesuisse est partenaire de la manifestation Lire »
27.02.2014 – Route (article)
Développer l’infrastructure routière vite et de manière ciblée
​Le Conseil fédéral a lancé la consultation relative au fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA). Après l’acceptation du projet de financement et d’aménagement de l’infrastructure ferroviaire (FAIF), c’est au tour du financement de la route d’être doté de nouvelles bases. Il importe de tirer les enseignements du projet FAIF afin de garantir les performances futures du mode de transport de loin le plus important. Lire »
29.11.2013 – Route (Commentaire)
Malaise dans le financement des transports
​La pilule était difficile à avaler et le mode d’emploi incomplet : telle est la conclusion de la récente votation sur la vignette autoroutière. La potion s’avérait en effet amère, car les automobilistes auraient dû ouvrir plus grand leur porte-monnaie, sans que les explications fournies soient limpides. Les ressources supplémentaires n’étaient en fait pas destinées à financer le développement du réseau d’autoroutes. On a déjà vu mieux en matière de transparence du financement des transports. Lire »
18.10.2013 – Rail, Route, Infrastructures: autres thèmes et articles généraux (article)
Tarification de la mobilité, un élément central d’une politique des transports durable
La conférence Lifefair sur la mobilité durable a démarré avec une intervention de la conseillère fédérale Doris Leuthard. Au cours de la table ronde qui a suivi, les participants, issus des milieux économiques et politiques, ont discuté des moyens de parvenir à une politique des transports plus durable en Suisse. Economiesuisse soutient cette série d’événements en tant que partenaire économique et s’engage dans le débat politique pour un renforcement de la participation des usagers au financement des transports. Lire »
08.08.2013 – Route, Infrastructures: autres thèmes et articles généraux (consultation)
Un projet demande l’élimination rapide de goulets d’étranglement sur les routes
​Le réseau des routes nationales doit être achevé rapidement. C’est à cette condition que les performances du réseau routier, un atout pour une place économique suisse internationale, seront garanties. Il faut envisager le développement ou l’extension du réseau de routes nationales là où la circulation est déjà régulièrement ralentie ainsi que là où menacent de graves surcharges de trafic ces prochaines années. C’est en particulier dans les agglomérations, où les trafics régional et interrégional s’additionnent, que la nécessité d’une intervention est la plus aiguë. pdf
22.04.2013 – Route (consultation)
Annexe Consultation concernant la modification de la loi fédérale sur le transit routier dans la région alpine
​Avantages du partenariat public-privé pdf
22.04.2013 – Route (consultation)
Consultation concernant la modification de la loi fédérale sur le transit routier dans la région alpine

Par rapport au projet d’assainissement du tunnel routier du Gothard soumis par le Conseil fédéral, economiesuisse estime que la variante qui prévoit une « autoroute ferroviaire » n’est pas adaptée et ce pour des raisons tant logistiques qu’économiques. En revanche, l’organisation soutient la construction d’un deuxième tube au Gothard et ne s’opposera pas à une solution bénéficiant d’un financement public. Le Conseil fédéral doit cependant clairement en présenter les conséquences sur les autres projets routiers et l’augmentation du financement routier que cela nécessite. À long terme, il convient de viser un système de tarification de la mobilité englobant tous les modes de transport et l’ensemble du territoire.

Annexe: avantages du partenariat public-privé (allemand)

pdf
21.01.2013 – Infrastructures: autres thèmes et articles généraux, Rail, Route (article)
Le financement durable des infrastructures de transport doit s’appuyer sur une approche globale des transports
​La Commission des transports du Conseil national s’est penchée pour la première fois sur le projet de financement et d’aménagement de l’infrastructure ferroviaire (FAIF).  Elle poursuivra ses délibérations le 18 février. Une optique globale, englobant l’ensemble des modes de transport, s’impose. Lire »
22.11.2012 – Infrastructures: autres thèmes et articles généraux, Rail, Route (consultation)
Adaptations d’ordonnances dans le cadre de la deuxième partie de la réforme des chemins de fer 2 : transport de voyageurs
​economiesuisse soutient la mesure « transfert du rail au bus », prise dans le cadre de l’examen des tâches de la Confédération. L’examen des tâches porte aussi sur le rail, un domaine où la moitié des coûts occasionnés sont couverts par l’État. Il s’agit pour l’essentiel d’instaurer la vérité des coûts afin de parvenir à une utilisation plus efficace des ressources dans le domaine des transports publics. L’objectif prépondérant devrait être d’accroître le degré d’autofinancement des lignes de train et de bus. Cela signifie, en premier lieu, que les usagers des transports publics doivent contribuer davantage à la couverture des coûts, comme le veut le principe de causalité. Les appels d‘offres publics sont un instrument important lorsqu’on entend accroître l’efficacité. Le transport régional de personnes par le rail renferme lui aussi un potentiel d’optimisation de l’efficacité considérable. pdf
12.10.2012 – Infrastructures: autres thèmes et articles généraux, Rail, Route (Commentaire)
Le développement du rail ? Un beau bazar
​La mobilité revêt une importance croissante, mais elle a aussi son prix. Les infrastructures de transport doivent donc être développées là où la demande est la plus forte et si les clients sont d’accord de participer aux coûts. Le Conseil fédéral a présenté sa proposition sous la forme du projet de financement et d’aménagement des transports publics (FAIF). Dans un premier temps, 3,5 milliards de francs seront investis d’ici à 2025. Le projet renferme toutefois des défauts de taille : le financement par les usagers est totalement insuffisant. Et la sélection des projets se transforme régulièrement en bazar régi par des intérêts de politique régionale. Divers groupes d’intérêt ont réussi à ficeler un paquet deux fois plus coûteux que celui du Conseil fédéral. Comme si tout cela était gratuit. Lire »
1 - 12 Lire
Personne de contact
Dominique Rochat
Responsable de projets
dominique.rochat@economiesuisse.ch
Publications
Récentes
Essentielles
Autres publications
Repères
Les taxes actuelles permettent au transport routier de couvrir ses coûts selon le principe de causalité.​
Informations juridiques
Impressum